NICOLAS RUFFIEUX ONNENS PEINTRE PROFESSEUR récré@tion

RETOUR AU SOMMAIRE


L'OISEAU MAGIQUE

 

 

oismag1.jpg (49510 octets)

 oismag2.jpg (48401 octets) oismag3.jpg (54844 octets)

oismag5.jpg (73573 octets)   

oismag8.jpg (51155 octets)

 

Thème: L'oiseau magique
Nombre d'unités: 2-3
Degrés: tous niveaux
Technique: Brou de noix, feutre, néocolors solubles

1) Les essais

Les élèves viennent dessiner des oiseaux au tableau noir ou sur leur feuille de dessin A3.

Vous commentez leurs dessins en précisant ce qui est déjà bien réalisé et en indiquant comment améliorer les parties moins bien réussies.

Donner beaucoup d'importance aux ailes et à la queue.

2) La forme de l'oiseau

Les élèves dessinent (crayon à papier) sur une feuille A3 un oiseau en tenant compte des critiques formulées, de plus les ailes doivent presque toucher les bords de la feuille.

3) Les plumes

Au feutre, les élèves dessinent des plumes sur les ailes, le corps et la queue. Les plumes ne doivent pas nécessairement se toucher. Il ne faut pas en mettre trop. Les plumes ne sont pas réalistes. Faire également au feutre le bec et les pattes, si elles sont visibles.

4) le reste de l'oiseau

Au brou de noix foncé, peindre le reste de l'oiseau sans chercher à faire des plumes.

Une fois l'oiseau sec, on peut très facilement éclaircir certaines parties en n'employant que de l'eau et un mouchoir. Faire un trait avec un pinceau chargé d'eau et appliquer un mouchoir. Le brou de noix s'éclaircit. Créer ainsi des nuances et des structures sur l'oiseau.

D'autres techniques peuvent très bien faire l'affaire: crayon à papier, écoline, crayon de couleur, ...

5) Le fond

Colorier le ciel ( pas nécessairement bleu) avec des néocolors solubles et étaler avec de l'eau.

6) Des plumes qui brillent!

Possibilité de coller quelques plumes découpées dans du papier aluminium.