Le bouquet

Matériel :  

feuilles à dessin A3

gouache en pot, appliquée avec des pinceaux à chablonner ou pochoirs (pinceaux assez dur)

 

Déroulement :


Observer différents pots de fleurs. Observer les formes des pots et la forme générale (silhouette) du bouquet.

Le fond

Préparer un fond sur feuille A3 (plutôt du côté lisse de la feuille)

 

Au crayon à papier, dessiner le pot, la silhouette du bouquet et éventuellement une ligne horizontale.

Appliquer la peinture par tamponnage.

Pour respecter les lignes et ne pas dépasser, on emploie des bouts de papiers que l'on pose sur la partie à éviter. 

Il n'est pas nécessaire de découper des formes trop précises. On déplace le bout de papier à mesure que l'on applique la couleur en tapotant avec le pinceau. 

Si l'on a besoin de réaliser une courbe, on découpe une partie de courbure utilisable.

Quand on applique la couleur du mur, il ne faut pas respecter la limite du bouquet que l'on a dessinée mais la dépasser de 5 cm au moins. Ceci pour que l'on devine le mur derrière le bouquet. La limite "bouquet-mur" ne doit pas être tranchée net. ( le premier exemple sur le site avec le fond bleu est un mauvais exemple !)

C'est plus beau si les couleurs du fond sont nuancées. Le mélange se fait directement sur la feuille par superpositions de couleurs différentes. 

 

 

Le pot

 

Toujours la même technique.

Essayer de créer du volume grâce au clair-obscur.

Les reflets peuvent se faire tout à la fin du travail.

 

Le bouquet 

Les élèves dessinent sur des bouts de feuilles différentes formes de fleurs, feuilles, tiges, pétales, sépales, ... 

Faire en sorte que les tailles varient.

Découper l'intérieur des formes pour avoir des chablons.

Placer des couleurs "végétales" sur l'espace du bouquet sans employer les chablons.

Puis on emploie les chablons par dessus le fond. Aller de la forme générale vers le détail par entassements et superpositions.

Ce sont ces entassements qui donnent le volume du bouquet.